Les archives des activités

Ateliers enfants

Le métier d'architecte - Atelier de pratique jeune public

Le 19 Février 2020
Cet atelier cherche à faire découvrir aux enfants la profession d’architecte. Animé par Jean-Denis Mignot e María Angeles Pallarés Péres, architectes, nous inviterons les enfants à se mettre dans la peau d’un architecte le temps d’un après midi, au travers de lectures, jeux, dessins et maquettes.
Expositions

L'office de l'utopie - à la (re)conquête du centre-bourg

Du 01 Février 2020 au 15 Mars 2020
La Maison de l’Architecture de Franche-Comté et la Commune de Montbozon ont le plaisir de vous convier à la projection du film et au vernissage de l’exposition itinérante de valorisation de la résidence le samedi 1er février 2020 à 18:30 à la Mairie de Montbozon en présence des architectes, vidéaste et dessinateur de la résidence. La projection du film réalisée par Christophe Monterlos sera suivie d’un échange avec la salle sur le bilan de cette résidence, d’une visite commentée de l’exposition puis d’un cocktail. Plus d'information https://maisondelarchi-fc.fr/focus/
Conférences

Le Poïpoïdrome - Entre art contemporain et architecture

Du 17 Janvier 2020 au 31 Janvier 2020
Conférence le jour de l'anniversaire de l'art d'après Robert Filliou sur le Poïpoïdrome par Michel Collet et Valentine Verhaeghe (Montagne Froide) avec la projection d'un entretien avec Joachim Pfeufer le 17/01/2020 à 18h Présentation d'un ensemble documentaire extrait du fonds d’archives Joachim Pfeufer, du Musée d’Arts de Nantes du 17/01/2020 au 21/01/2020. Le Poïpoïdrome est une relation fonctionnelle entre la réflexion, l'action et la communication... Il est aussi une matrice à l´intersection de deux courants : action et réflexion, qui illustrent les caractères particuliers des deux co-architectes, Robert Filliou et Joachim Pfeufer. Le Poïpoïdrome Ambulant est votre propre version du Poïpoïdrome à Espace-Temps Réel Prototype 00, qui, lui, est notre propre version du Poïpoïdrome optimum, ce centre de création permanente que nous conçumes ensemble en 1963. Le Poïpoïdrome optimum est et demeure un bâtiment éminemment réalisable de 24 mètres sur 24, et destiné à tous les publics. Le Poïpoïdrome à Espace-Temps Réel P.00 en est une version matricielle qui permettra la création de Poïpoïdrome à Espace-Temps Réels n° 1, n° 2, n° 3..., n° n. Cette proposition artistique pour un centre de Création Permanente est développée depuis 1963 par Robert Filliou (1926-1987) et Joachim Pfeufer (né en 1935 à Boston, USA, vivant à Nantes). Les archives du Poïpoïdrome ont été acquises par le Musée des Beaux-Arts de Nantes lors de l’exposition « La Valeur d’Échange Pure » en 2003. Le projet a donné lieu à diverses manifestations depuis quatre décennies notamment au Centre Pompidou à Paris et au Cercle du Bandiagara en République du Mali. Après des études d'architecture aux États-Unis de 1952 à 1957, Joachim Pfeufer s'est installé en Europe, d'abord en Allemagne jusqu'en 1958 puis à Paris avant de devenir enseignant à l'école des Beaux-Arts de Nantes jusqu'au début des années 2000. Dans la Paris des années 60, Pfeufer rencontre Robert Filliou, Adrienne Larue et Jean Prouvé, et mène un travail en architecture et en urbaniste, notamment avec Shadrach Woods. Il s'est fait connaître pour avoir conçu, en 1963, avec son ami et inspirateur Robert Filliou, le fameux « Poïpoïdrome à Espace-Temps Réel Prototype 00 ». C'est de la rencontre avec Herman Haan, architecte et ethnologue hollandais que vient les renseignements sur les Dogons. Lorsque deux Dogons se rencontrent, ils se demandent, par exemple : " Et comment va ton chap ? Et comment va ta famille ? Et comment va ton bétail et comment vont tes poules ? Et comme va ta maison ? ... Etc. Questions auxquelles ils se répondent par un simple " Poïpoï" avant de se séparer ou, parfois, de recommencer. Autodidacte dans le domaine des arts, Robert Filliou dépasse le champ spécifique de la création artistique. Son esthétique s’inscrit dans un processus de renouvellement des valeurs appliqué à tous les secteurs d’activité. Curieux, il s’est nourri de tous les domaines de la connaissance. Sa production est qualifiée de « propositions artistiques » plutôt que d’œuvres d’art et leur communication se fait dans une activité d’échanges par la mise en place de dispositifs qui invitent à partager et expérimenter à son tour.
Ateliers enfants

Quelle échelle !?

Le 15 Janvier 2020
Atelier de découverte et de pratique à partir de 8 ans animé par Elvina Piard-Aubert, paysagiste concepteur DPLG La question de l'échelle est cruciale en conception et en représentation. Une fois que nous aurons gravi tous les échelons, que nous l'aurons bien en main, nous nous amuserons à la détourner en maquette et photo-montage. Une échelle est le rapport entre la mesure d'un objet réel et la mesure de sa représentation (carte géographique, maquette, etc.). Elle est exprimée par une valeur l numérique qui est généralement sous forme de fraction. La notion d'échelle en architecture a été théorisée par Eugène Viollet-le-Duc, dans son Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVIe siècle (disponible sur Wikisource) : « […] En architecture, on dit « l'échelle d'un monument… Cet édifice n'est pas à l'échelle. » L'échelle d'une cabane à chien est le chien, c'est-à-dire qu'il convient que cette cabane soit en proportion avec l'animal qu'elle doit contenir. Une cabane à chien dans laquelle un âne pourrait entrer et se coucher ne serait pas à l'échelle. »