Visites

Visite de chantier

Le 02 Juillet 2021
17:30
Gratuit.
Réservé aux adhérents

Maison de l’architecture de Franche-Comté
2 rue de Pontarlier
25000 Besançon
0381834060
contact@maisondelarchi-fc.fr

Visite de chantier

« Le projet d’habitat collectif pour Habitat 25 se place dans le cadre d’une vaste opération de réhabilitation d’un ancien couvent, remplit un vide important dans la continuité des façades de la rue Lecourbe. Le site est une « dent creuse » au dessus des 2 niveaux semi-enterrés d’un parking silo construit à la fin des années 90.

Les contraintes sont nombreuses :
>> psmv contraignant pour la forme et les matériaux, présence d’un monument inscrit en mitoyen,
>> parking existant dictant sa proportion et imposant la position des circulations,
>> système de fondations existant limitant les possibilités de construction, en forme et en volume.

Si le secteur sauvegardé impose des règles, il autorise toutefois la création contemporaine. Nous avons donc composé avec les qualités de l’architecture du centre ancien de Besançon :
>> des façades sobres où la proportion, le détail juste et le matériau priment,
>> une inscription dans le tissu urbain respectueuse des parties (les mitoyens) et du tout.

…Volumes
La taille du corps de bâtiment principal est dictée par la hauteur de corniche, celle du toit par les règles du psmv en ce qui concerne le matériau et le profil, qui suit celui du mitoyen.
La volumétrie générale s’enrichit de la recherche de composition avec celle de l’hôtel Querret, mitoyen « entre cour et jardin » du xviie, inscrit à l’ismh, mais aux formes peu courantes à Besançon.

…Proportions
Pour éviter la lourdeur que pouvait générer un telle longueur de façade sur un ouvrage existant si horizontal, nous avons privilégié les verticales pour les ouvertures et les murs, ainsi que les lucarnes, qui prolongent ces lignes et confèrent rythme et dynamique à la composition.

…D’une contrainte un atout
Comme la recherche de légèreté est imposée par les fondations en place, 3 dalles maximum et des façades légères, nous avons exploité la souplesse formelle qu’elles autorisent, pour les décaler en biais, comme des panneaux mi-dans le vide mi-entre dalles.
Cette disposition introduit un décalage dans la sagesse des rythmes et des proportions, et confère une grande dynamique à la façade. Elle est permise par l’utilisation de panneaux d’ossature bois revêtus de zinc.
Nous avons recréé la profondeur qui fait la « chair » des façades anciennes en disposant les percements très en retrait des tableaux, traités dans un zinc pré-patiné brun sombre.
L’ancienne façade du parking à rez-de-chaussée est modifiée pour s‘accorder aux étages : les anciens éléments de modénature sont supprimés et une série d’éléments verticaux en acier couvre la longue bande de béton brut.

…Matériaux
Sur rue, la pierre habille les bandeaux de dalles, la tuile le brisis de toiture, mais tous les autres matériaux déclinent la teinte et la patine du zinc : habillage des façades et terrassons en zinc prépatiné, corniche et habillages du rez-de-chaussée en acier galvanisé.
La façade sur cour est, elle aussi, composée de panneaux d’ossature bois revêtus de zinc, mais plus sobrement, dans l’esprit de contraste entre rue et cour, public / privé, des immeubles de la boucle. "

Extrait de https://www.atelierhaton.fr/refuge-lecourbe---besanccedilon.html

Partager l'évènement sur Facebook

Autres événements

Assemblée générale
Le 02 Juillet 2021