Appel à candidature | Résidence d'Architecture

L'usage du sol

Du 17 Janvier 2022 au 28 Février 2022
6 semaines (2 en avril, 3 fin juin-début juillet, 1 mi-septembre)
Indemnité de résidence : 10 000 € TTC
Budget de production : 5 000 € TTC

Maison de l’architecture de Franche-Comté
2 rue de Pontarlier
25000 Besançon
0381834060
contact@maisondelarchi-fc.fr

Appel à candidature | Résidence d'Architecture

L'usage du sol
Résidence d'Architecture
Campus Bouloie-Temis, Besançon
Transmettez votre candidature jusqu'au 28 février 2022

Documents à fournir
- une note d’intention (A4 recto-verso)
- un CV pour chaque membre du binôme

- la copie du diplôme de l’architecte
mandataire
- une présentation du binôme (10 lignes) et de ses références
(2 A4 recto-verso)
- la fiche de candidature originale complétée
et signée (à télécharger)
- une photo du binôme
(en haute définition avec la mention de crédit photographique si nécessaire car le texte de présentation et la photo seront utilisés sur l’ensemble des supports de communication)

Le lieu
À la lisière du campus de la Bouloie, en périphérie immédiate de la ville de Besançon, adossé à une rocade de contournement de l’agglomération. Besançon est une ville étudiante avec près de 16 % des habitants qui y étudient, soient 25000 personnes réparties sur trois campus : celui du centre-ville, le campus de la Bouloie-Temis et celui des Hauts-du-Chazal.
Site du concours Europan en 2016, il est constaté que la problématique du campus Bouloie-Temis diffère de celle d'autres villes où l'on interroge la cohabitation avec des activités industrielles génératrices de nuisances. Là, il est question de formes de productions invisibles ou microscopiques, dissimulées dans des laboratoires sécurisés, de haute valeur ajoutée mais de faible rendement urbain.
Le lieu est un espace très arboré, largement enherbé, dans lequel viennent s’insérer les bâtiments universitaires et leurs annexes. C’est sur une partie de ces interstices, à la marge, aux frontières, que s’installera la résidence, dans la continuité du futur jardin des sciences, lié au jardin botanique.

Le cahier des charges
Dans une approche environnementale forte, les résidents travailleront concomitamment avec la communauté universitaire et les riverains du campus à réfléchir aux usages nourriciers du sol, à la perméabilité. Celle du sol mais aussi celle des limites du site pour ouvrir le campus sur la ville et le rendre attractif en travaillant sur ses franges, retrouver un sol fertile, travailler à une temporalité qui permettent la culture des espaces, créer des liens entre les différents acteurs de la ville (agriculteurs, étudiants, enseignants, riverains, entreprises, etc.).

Comment retrouver la définition originelle du foncier, « le fond de terre » ? Comment éveiller et mettre en mouvement les usagers sur ce territoire ? Comment stimuler des réactions et générer des solutions collectivement ? Comment rendre plus perméable le campus et le transformer en un quartier ouvert sur la ville ? Comment vivre et étudier sur un campus en chantier ?

Les profils recherchés
Seront accueillis en résidence un-e architecte ou diplômé-e en Architecture, mandataire, accompagné-e d’un professionnel de l’Agriculture urbaine. Pour plus d'information, contactez-nous au 0381834060 ou ma.fc@wanadoo.fr

Calendrier
Dépôt des candidatures jusqu'au 28 février 2022.
Auditions avec le jury de sélection le 11 mars 2022.

1ère session de résidence :
2 semaines début avril 2022
Pour faire connaissance, rencontrer l’ensemble des acteurs (étudiants, personnel de l’université, enseignants-chercheurs, BIATSS, habitants, concepteurs, maîtres d’ouvrages et autres acteurs locaux…) et recouvrir l’ensemble des usages du site.

2ème session de résidence :
3 semaines à cheval sur juin-juillet 2022
Pour s’interroger collectivement et individuellement sur les besoins et poser les constats au regard des usages du sol et des dysfonctionnements du campus. Pour proposer des pistes d’amélioration pour mieux habiter, pour mieux vivre le territoire, dans toutes ses composantes : manger, jardiner, se détendre, se reposer, échanger, partager, avoir une activité en plein-air, etc.

3ème session de résidence :
1 semaine mi-septembre 2022
Pour expérimenter des solutions énoncées dans la session précédente et commencer à construire un projet collectif pour diversifier les usages du sol.

Moyens mis en oeuvre
Indemnité de résidence : 10 000 € TTC
Budget de production : 5 000 € TTC

Conditions d'accueil
Repas et hébergement pris en charge.
Logement dans des studettes du CROUS sur le campus.

Les partenaires
Grand Besançon Métropole, Université de Franche-Comté, CROUS, ENSMM
Un dispositif du Réseau des Maisons de l'Architecture avec le Conseil national de l'Ordre des architectes et le Ministère de la Culture

N'hésitez pas à partager cet appel à projet !
Crédit de l'image : Sol & Co

Partager l'évènement sur Facebook

Autres événements

Tour de France des maisons écologiques
Du 01 Juin 2022 au 01 Septembre 2022
Résidence L'Usage du sol Session #2
Du 20 Juin 2022 au 03 Juillet 2022
CinéMA #88 L'homme d'à côté
Le 08 Juillet 2022